Formules de politesse et lettre de motivation : comment bien les employer ?

Formules de politesse et lettre de motivation : comment bien les employer ?

Prêt à faire vos premiers pas en direction du marché de l’emploi ? À la recherche d’un stage pour découvrir le métier de vos rêves ? Dans ces deux cas de figure, il faudra vous retrousser les manches et préparer votre candidature pour séduire l’entreprise qui vous intéresse. Se démarquer est indispensable. Mais comment ? En préparant votre CV et votre lettre de motivation avec minutie. Si le CV est une étape que vous maitrisez, ce n’est peut-être pas le cas de la lettre de motivation. En effet, cette dernière doit respecter certaines règles et inclure des formules de politesse adaptées. Afin de vous aider à bien rédiger votre lettre de motivation, voici les formules de politesse les plus appropriées, et celles à éviter !

L’importance de la lettre de motivation

La lettre de motivation est un élément essentiel pour candidater à un poste ou à un stage. Ne tombez pas dans le piège en misant tout sur votre CV et en bâclant cette dernière. En effet, les recruteurs y sont très attentifs. Mais à quoi sert la lettre de motivation ? Comme son appellation le laisse entendre, ce courrier doit traduire votre motivation pour le poste ou le stage pour lequel vous candidatez. Cette lettre doit permettre aux recruteurs de comprendre votre parcours et prouver que vous êtes le candidat idéal. Elle doit mettre en lumière vos compétences et votre caractère, et vous permettre de vous démarquer.

Mais cette lettre doit aussi respecter des “codes” bien précis. En effet, la rédaction de cette dernière doit être soignée et réfléchie. Vous devez vous adresser aux recruteurs en employant le vouvoiement et en incluant des formules de politesse. Ces formules sont très importantes, car bien maîtrisées, elles vous permettront de faire bonne impression. Cependant, beaucoup de candidats piochent des phrases, sans queues ni têtes, inappropriées et désuètes. Afin de ne pas reproduire ces erreurs, il est important de connaître les formules de politesse adaptées pour rédiger une lettre de motivation impactante.

Les formules de politesse pour débuter votre lettre

Votre lettre de motivation doit comporter certaines informations indispensables, comme l’adresse et les coordonnées de l’entreprise ainsi que vos propres coordonnées.
Une fois ces éléments bien renseignés, vous pourrez débuter la rédaction et commencer à utiliser les formules de politesse adaptées. Les formules de politesse pour débuter votre lettre doivent être classiques et assez succinctes. Elles servent simplement à bien vous adresser aux recruteurs. Inutile donc d’y ajouter votre petite touche personnelle, cela serait très malvenu.

Les formules de politesse à éviter :

  • “Cher Monsieur”, “Chère Madame”, “Très Cher Monsieur”, “Très Chère Madame” : inutile d’en rajouter, vous ne connaissez pas votre interlocuteur, la sobriété est de rigueur !
  • “Mademoiselle” : ce terme ne s’emploie plus. Cette formule est désormais jugée discriminante à l’égard des femmes.
  • “J’ai l’honneur de vous adresser ma candidature” : comme indiqué précédemment, la subtilité est de rigueur, ce type de formule démodé n’est pas adapté pour introduire votre candidature.

Les formules de politesse à privilégier :

  • “À l’attention de” : si votre lettre de motivation est envoyée par courrier, précisez le nom de votre interlocuteur sur l’enveloppe. On écrit toujours “À l’attention de” et non “À l’intention de”. Cette erreur est souvent commise par les candidats et peut stopper net la lecture des recruteurs !
  • “Madame”, “Monsieur” : à adapter selon votre interlocuteur. Vous n’avez pas besoin d’ajouter le nom.

Les formules de politesse pour conclure votre lettre de motivation

Une fois la rédaction du corps de votre lettre de motivation terminée, il est temps de conclure et de ne pas oublier les formules de politesse. Là encore, les possibilités sont nombreuses mais il faut veiller à ne pas être trop familier, à ne pas mélanger différentes formules et à ne pas supplier ou presser le recruteur !

Les formules de politesse à éviter :

  • “À bientôt”, “Bien à vous”, “En vous remerciant”, “Merci beaucoup” : trop courtes et trop familières, ces formules ne sont pas adaptées. Il en va de même pour les abréviations !
  • “En espérant, un retour rapide de votre part, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées” : pas question de presser votre interlocuteur !
  • “ Je vous prie d’agréer, Madame, l’expression de mes respectueux hommages” : cette formule désuète n’est pas recommandée. Évitez également les expressions incluant vos sentiments : “ Veuillez croire, Madame à mes sentiments les plus respectueux”. Cela pourrait paraître inadapté à la situation.

Les formules de politesse à privilégier :

Voici quelques formules à employer pour conclure votre lettre. Ni trop pompeuses, ni démodées, vous pouvez utiliser ces dernières pour conclure votre courrier et mettre toutes les chances de votre côté pour séduire les recruteurs.

  • “Dans l’attente d’une réponse que j’espère favorable, je vous prie de recevoir, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.”
  • “Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.”
  • “Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de ma considération.”
  • “En espérant que ma candidature retiendra votre attention, veuillez agréer, Madame, Monsieur, ma considération distinguée.”
  • “Merci de l’attention que vous porterez à ma candidature. Veuillez agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *