Tout savoir sur le plan de formation

Tout savoir sur le plan de formation

Aujourd’hui, pour évoluer et prospérer, une entreprise doit suivre les tendances, et s’assurer que ses salariés sont en mesure de s’adapter, et d’évoluer au sein de la structure. Pour cela, l’entreprise doit proposer diverses actions, permettant aux salariés de se former. Ces actions peuvent être de différentes natures : un atelier pour prendre en main un nouveau logiciel, un cours régulier d’anglais, ou des formations plus spécifiques. Toutes ces actions s’inscrivent dans le plan de formation de l’entreprise, transformé depuis peu en “plan de développement des compétences”. Voici ce qu’il faut savoir à ce sujet.

Définition du plan de formation

Vous entendez souvent parler de plan de formation sans vraiment savoir de quoi il en retourne ? Vous êtes au bon endroit. Le plan de développement des compétences, anciennement plan de formation, correspond aux actions de formation qui sont mises en place dans une entreprise. Elles sont destinées aux salariés, et sont à l’initiative de l’employeur.

Concrètement, ce plan de formation rassemble toutes les actions de formation retenues par l’employeur pour ses salariés. Cela n’est pas obligatoire mais vivement recommandé. Ce plan s’inscrit dans le cadre de la politique de gestion du personnel de l’entreprise. Ces formations ont deux grands objectifs : permettre au salarié de s’adapter aux évolutions de son poste de travail, et lui permettre également de développer ses propres compétences. On distingue deux types d’actions mises en place par l’employeur : les actions de formation-obligatoires et les actions non-obligatoires. Les bilans de compétences et VAE peuvent également faire partie de ce plan de formation.

Ce plan de formation ou plan de développement des compétences, est établi par l’employeur, en consultant le comité d’entreprise et les représentants du personnel. Ces mesures prévues doivent permettre à tous les salariés de se sentir aptes à exercer, mais aussi d’être au fait des avancées technologiques et leur permettre d’acquérir de nouvelles compétences.

Les actions de formation obligatoires

Le plan de formation est donc composé de différentes actions. Les actions de formation obligatoires consistent à acquérir des compétences qui seront indispensables et utiles pour exercer. Elles peuvent aussi correspondre à une évolution de poste. Ces actions sont ainsi obligatoires et ne peuvent pas être refusées par le salarié. Ce type de formation se déroule durant le temps de travail. Par ailleurs, la rémunération est, bien entendu, maintenue.

Les actions de formation non-obligatoires

Le plan de formation peut également prévoir des actions de formation dites non-obligatoires. Comme vous l’aurez compris, ces dernières peuvent être déclinées par le salarié. Cependant, ces formations ont de l’importance. Elles consistent à acquérir des compétences qui serviront à évoluer au sein même de l’entreprise, ou en dehors. Si le salarié est intéressé, il doit donner son accord écrit. Par ailleurs, si la formation est concluante, le statut du salarié peut évoluer. Le salarié peut ainsi obtenir une promotion ou obtenir une augmentation à la fin de cette formation, et une fois de retour dans l’entreprise. La formation peut se dérouler pendant ou en dehors du temps de travail. Si la formation a lieu pendant le temps de travail, là encore, le salaire est maintenu.

Plan de formation et Compte Personnel de Formation

Il est important de bien différencier les possibilités de formation des salariés. En effet, le plan de formation, devenu plan de développement des compétences au 1er janvier 2019, est une démarche entreprise par l’employeur. Les salariés ont ainsi la possibilité de suivre des formations obligatoires et non-obligatoires, comme nous avons pu l’aborder. Mais le salarié peut également suivre d’autres formations, de sa propre initiative. Dans ce cas, il peut utiliser les points cumulés sur son Compte Personnel de Formation (CFP). Le CPF remplace le Droit Individuel à la Formation (DIF), depuis 2015.

Sur son compte personnel de formation, le salarié cumule des points, qui correspondent à son nombre d’années d’expérience. Ces points sont transformés en euros, et permettent de bénéficier de nombreuses formations.

Pour en bénéficier, vous devez créer un compte à l’adresse suivante : www.moncompteformation.gouv.fr. L’inscription est rapide, vous devez renseigner quelques informations obligatoires comme votre numéro de sécurité sociale. Vous pourrez ensuite découvrir votre solde ainsi que les formations auxquelles vous pouvez prétendre.

Ainsi le plan de formation à l’initiative de l’employeur est prévu pour satisfaire le plus grand nombre, et pour permettre aux salariés d’évoluer avec les avancées technologiques, et avec les besoins de l’entreprise. En complément, le CPF permet aux salariés de se former et d’acquérir de nouvelles compétences. Ces dernières pourront servir pour découvrir de nouvelles notions, se réorienter, ou se lancer dans un nouveau projet professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *