Comment rédiger une conclusion de rapport de stage percutante ?

Comment rédiger une conclusion de rapport de stage percutante ?

Dès le collège, en classe de 3ème, puis tout au long de votre scolarité, vous aurez l’opportunité de découvrir le monde de l’entreprise, à travers de nombreux stages. En effet, en Études Supérieures, les immersions sur le “terrain” sont bien souvent obligatoires. Les stages peuvent durer, de quelques semaines, à plusieurs mois, selon votre cursus et votre année d’études. À la fin de chacune de ces expériences, il faudra rédiger un fameux “rapport de stage”. Ce compte-rendu détaillé doit vous permettre de mener une vraie réflexion, et dans certains cas, répondre à une problématique concrète. La conclusion du rapport est l’une des parties les plus importantes. Vous ne savez pas comment la rédiger ? Voici quelques conseils pour mener votre travail à terme et conclure dans les règles de l’art.

Conclusion du rapport de stage : prendre le temps de la réflexion

Vous avez terminé la rédaction de votre rapport de stage… Oui, mais voilà, vous ne parvenez pas à rédiger votre conclusion. Cela est très problématique. En effet, cet élément est peut-être, le plus important de votre rapport de stage. Si vous bloquez à cette étape, il faut vous poser les bonnes questions et procéder à une petite introspection. Votre rapport de stage est-il vraiment terminé ? Avez-vous su répondre à votre problématique en apportant une réflexion aboutie sur les enseignements de ce stage ? Peut-être avez-vous manqué quelque chose ? Relisez votre rapport, de A à Z, en vous mettant dans la peau du correcteur. Cela vous permettra de mettre le doigt sur des éléments manquants ou à améliorer.

Si vous pensez que votre rapport est complet, mais que vous ne savez toujours pas comment rédiger votre conclusion, prenez le temps de la réflexion. Laissez votre rapport de côté, pendant un ou deux jours, pour y revenir avec des idées neuves. Parlez-en à votre entourage, échangez. Repensez à votre stage dans sa globalité, sans relire votre rapport.

Une fois les idées au clair, faites un point sur votre rapport. Rappelez-vous que la conclusion doit vous permettre de répondre à plusieurs questions…

  • Qu’est-ce que ce stage vous a réellement apporté ?
  • Avez-vous vraiment répondu à votre problématique (si ce dernier en possède une) ?
  • Ce stage vous a-t-il permis d’en apprendre plus sur le métier de vos rêves ?
  • Quels sont les points positifs et les points négatifs que vous retirez de cette expérience ?

Si vous avez toutes les réponses à ces questions, votre rapport est très certainement complet. Vous avez désormais toutes les réponses pour faire le bilan et passer à la rédaction de votre conclusion !

Conclusion du rapport de stage : une forme bien particulière

Avant de voir plus en détails ce qui doit se trouver dans votre conclusion, il est important d’aborder la forme de ce dernier. En effet, la conclusion doit respecter certains codes. Elle doit être courte et structurée. Pas question de vous étaler et de rédiger une conclusion de 10 pages ! Vous devez aller droit au but et synthétiser vos idées. N’hésitez pas à illustrer vos arguments par des exemples, des cas concrets qui sont beaucoup plus parlants que des phrases banales.

Enfin, vous devrez une nouvelle fois vous mettre dans la peau du correcteur. En effet, la conclusion doit pouvoir se lire indépendamment du reste de votre rapport de stage. Vous devez imaginer que vous êtes le correcteur. Il faut donc que toutes les grandes idées et la réflexion prennent place dans l’introduction et la conclusion. Ceci est un exercice difficile, mais en vous plaçant de ce point de vue, vous construirez une conclusion parfaite, sans vous disperser !

Conclusion du rapport de stage : les éléments importants

Afin de bien hiérarchiser les informations et de retrouver tous les éléments indispensables à la conclusion, il est important de suivre une certaine structure.

  • Rappel du contexte : la conclusion doit débuter par un rappel des informations clés. Vous devez donc mentionner le poste occupé, l’entreprise, le diplôme préparé, la durée du stage… Vous devez aussi rappeler votre problématique.
  • Bilan : c’est le cœur de la conclusion, le temps de faire une réelle introspection sur ce stage, son utilité, son intérêt dans votre projet et votre futur, les compétences que vous avez pu acquérir, celles qui vous restent encore à approfondir…
  • Réponse à la problématique : si votre introduction comprenait une problématique, il est temps d’y revenir et d’y répondre.
  • L’ouverture : enfin, vous ne pouvez pas quitter vos correcteurs sans proposer une ouverture. Cette dernière peut être une nouvelle problématique, liée à un fait d’actualité directement en lien avec votre entreprise d’accueil. Cette ouverture peut aussi se faire sur un sujet en lien avec votre projet professionnel et le futur secteur d’activité ou métier que vous désirez maintenant découvrir… Soyez brillant et innovez pour terminer sur une dernière note agréable à la lecture !

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *