Tout savoir sur l’apprentissage

Tout savoir sur l’apprentissage

Depuis 2017, le nombre d’apprentis ne cesse d’augmenter. En effet, de plus en plus de jeunes souhaitent, en parallèle de leurs études, mettre un premier pied dans le monde professionnel. Fin 2019, le territoire français comptait 491 000 apprentis.

Qu’est ce que l’apprentissage ?

L’apprentissage est un système de formation qui permet à un jeune de suivre une formation théorique dans un établissement d’enseignement et une formation pratique au sein d’une entreprise : ce que l’on appelle plus précisément “l’alternance”.

Le rythme varie en fonction des systèmes scolaires, il peut être de 3 jours en entreprise et 2 jours à l’école ou encore 3 semaines en entreprise 1 semaine à l’école, il peut vraiment être totalement différent d’une école à une autre.

Pourquoi choisir l’apprentissage plutôt que le cursus initial ?

Comme précisé précédemment, il permet de s’insérer dans la vie professionnelle dès le plus jeune âge. Ainsi, on peut prétendre à un poste d’apprenti à partir de l’âge de 16 ans. Mais ce n’est pas tout. Celui-ci est aussi un moyen de financer ses études. Par conséquent, lorsque vous devenez apprenti, votre scolarité est payée par une organisation tierce et en plus de cela vous êtes rémunéré aussi.

C’est aussi une manière de devenir plus indépendant, petit à petit.

Des aides de l’état pour favoriser l’apprentissage

Depuis le début de la pandémie, les recherches de contrats d’apprentissage sont très compliquées. En effet, nous observons une hausse de la demande et une baisse de l’offre.

Pour pallier ce manque d’offre, l’État à mis en place un système d’aide pour les entreprises dans le but de les pousser à embaucher des alternants. Ce plan de relance, 1 jeune 1 solution, consiste à apporter une aide de 8 000 € à la société qui souhaite recruter un alternant.

Bien que cet apport soit non négligeable, il reste tout de même compliqué pour les jeunes apprentis de trouver une entreprise.

Ne pas confondre apprentissage et contrat de professionnalisation.

Il existe aujourd’hui deux contrats possibles pour un alternant : le contrat d’apprentissage ou le contrat de professionnalisation. Tous les deux sont des modes de formation en alternance et qui entraînent donc une rémunération à la fin du mois.

La plus grosse différence est au niveau de la rémunération. Pour un contrat d’apprentissage, la rémunération se situe entre 27% et 100% du Smic (ou du salaire minimum conventionnel) en fonction de l’âge. Pour ce qui est du contrat de professionnalisation, les pourcentages varient entre 55% et 100% du Smic ou du Smc, toujours selon les mêmes critères.

Pour ce qui est de l‘âge, le contrat d’apprentissage s’adresse aux jeunes de 16 à 29 ans révolu tandis que le contrat de professionnalisation n’est plus possible pour les jeunes de plus de 25 ans.

Finalement, de nos jours, la formation en alternance est plus convoitée puisque l’expérience est souvent privilégiée par rapport aux diplômes. Mais c’est aussi une formation qui nécessite une certaine organisation puisque, comme les formations initiales, vous allez avoir des examens de fin d’année ou encore des devoirs à la maison qui devront être faits en dehors des heures de travail. A vous de choisir ce qui est le plus adapté à votre caractère et à votre façon d’apprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *