Le métier de comptable : présentation des missions

Le métier de comptable : présentation des missions

On entend souvent que pour être comptable il faut être très doué en mathématique. Il s’agit d’un préjugé très différent de la réalité. Vous allez voir à travers cet article que la comptabilité repose plutôt sur une logique à avoir.

La saisie des pièces comptables

L’ensemble des démarches dépendent de la taille d’une entreprise qui se détermine par son activité et ses comptes.

La saisie est la base pour établir les comptes. En effet, il est nécessaire de comptabiliser dans un premier l’ensemble des factures d’une entreprise. Cette comptabilisation va faire ressortir de nombreux éléments dans les comptes.

Réalisation de la TVA

La taxe sur la valeur ajouté est une déclaration fiscale obligatoire pour les entreprises qui n’optent pas pour la franchise de TVA.

Le but de celle-ci est de déduire la TVA réglée lors des achats et de collecter la TVA pour le compte de l’état au moment des ventes. Par différence entre la TVA collectée et la TVA à déduire on obtient soit une TVA à régler ou un crédit TVA (remboursement de la TVA car vous avez plus de TVA à déduire qu’à collecter).

Attention : il existe des particularités sur certains éléments, la TVA sur les prestations d’hébergement sont par exemple, en principe non déductible. Tandis que la TVA sur l’essence n’est pas déductible à 100%.

Règlement de la CET

La contribution économique territoriale se décompose en deux obligations fiscales :

  • La CFE (cotisation foncière des entreprises)
  • La CVAE (cotisation sur la valeur ajoutée)

La CFE correspond en quelque sorte à la taxe foncière des entreprise tandis que la CVAE à une taxe sur la valeur ajoutée créée.

Déclaration de résultat

Une fois les comptes révisés à la clôture de votre exercice comptable vous allez devoir définir votre résultat fiscal à déclarer à l’administration fiscale.

Pour cela vous allez devoir réviser les comptes. C’est-à-dire vérifier l’exactitude des différentes comptabilisation. Pour cela il faut faire preuve de logique mener une analyse analytique vérifier les variations avec les exercices précédents. Certaines dépenses sont essentielles cela peut faire ressortir un oubli de comptabilisation.

D’autres analyses logiques peuvent être menés. Par exemple voir un compte fournisseur débiteur n’est pas très normal cela signifie que c’est un fournisseur qui vous doit de l’argent et non le contraire. Tandis qu’un compte client créditeur signifie que c’est vous qui devez de l’argent à un de vos clients.

Il peut également y avoir des anomalies dans les comptes associés. Un compte associé débiteur signifie que l’associé à pioché de l’argent dans les comptes de l’entreprise. Ceci constitue une infraction nommé l’abus de biens sociaux dans les SARL et SA.

Le métier de la comptabilité vous intéresse ?

Pour travailler dans le milieu plusieurs cursus existent du BAC+2 au BAC+8 pour l’expert comptable.
Le fait de réaliser un BTS CG (comptabilité gestion) va vous permettre dans un premier temps d’accéder aux missions de saisie.
Les titulaires d’un DCG ou DSCG (BAC+3 à 5) où les titulaires d’un BTS expérimentés pourront prétendre à réaliser l’ensemble des démarches comptables.
Enfin le titulaire du DEC Bac+8 pourra lui travailler pour son compte en s’inscrivant à l’ordre des experts comptables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.